Tilcara et Quebrada d’Humahuaca

 Nous voici à Tilcara, son terminal de bus...et ses rues

 
 
 
 
  

Nous nous trouvons une petite chambre d’hôte bien confortable pour le même prix que des chambres type cellules de prisons (quelle honte, même en basse saison, ils ne baissent pas les prix ....), il y a un barbecue au fond du jardin, et comme ça manquait à Philippe, on se fait même du lama (trouvé au marché) au BBQ.

 
  

Tilcara sera notre camp de base pour aller voir Purmamarca et sa montagne aux 7 couleurs.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  

Nous visitons aussi la pucara de Tilcara, village pré-colombien aux maisons de pierre et toit en bois de cactus, au milieu des cactus et dominant la vallée

 
 
 
 
 
  

Un petit jardin botanique d’altitude nous permettra aussi de découvrir beaucoup de types de cactus différents. L’affichage météo en entrant dans le jardin donne une idée de l’amplitude des températures (vraiment froid le matin, 2°C, et vraiment bon l’après-midi, 25°C)

 
  

Puis nous remontons toujours plus vers le Nord pour nous rapprocher de la frontière Bolivienne. Avec une atmosphère andine toujours plus forte, destination Humahuaca et sa quebrada. Mais tout d’abord, nous laissons nos bagages à Humahuaca pour partir passer une nuit dans le petit village reculé de Iruya (3h de piste d’Humahuaca). Passage par un col à 4000m, des paysages encore et toujours très impressionnants.

 
 
 

Nous montons à des points de vues sur le village essay writers avec les condors qui nous survolent. Nous trouvons des chiens adorables pour nous accompagner dans nos balades, les enfants copinent avec les enfants du villages en soirée....bref, nous avons bien aimé cette petite étape et si nos bagages ne nous attendaient pas à Humahuaca nous serions peut-être restés une nuit de plus rien que pour le plaisir et l’ambiance du village.

 
 
 
 
 
 
 
 

Une petite journée à Humahuaca, pour terminer notre étape en l’Argentine, petite ambiance touristique dans les restos avec un petit groupe de musique andine (mais on aime !)

 
 
 
 
 
  

Nous rejoignons ensuite la frontière Bolivienne à La Quiaca, côté argentin et passage de la frontière à pied pour aller chercher un autre bus côté bolivien.

 
 
 
  

L’Argentine, c’est fini....à nous la Bolivie !