Les environs de Mandalay

Il y a de nombreuses choses à voir à Mandalay, suffisamment pour y passer au moins deux jours, mais aussi à l’extérieur, là aussi, pour y passer au moins deux jours... En fait, on trouve 4 anciennes capitales royales autour de Mandalay. Certaines destinations sont accessibles en vélo, come le fameux pont U-Bein, ce pont en teck de 1200 mètres de long construit pour enjamber le lac Taungthaman. Bon, la balade en vélo n’est pas des plus agréables, 15 km sur route poussièreuse avec une traffic intense, mais nous pouvons voir la vie et les villages au bord du lac, et cette expérience restera un très bon souvenir.

 
 
 

Nous arrivons un peu avant le coucher du soleil, la lumière est déjà très belle. Nous entamons notre promenade sur le pont et croisons nombre de touristes certes, mais aussi de moines et de locaux.

 
 
 
 
 
 
 

De l’autre côté du pont, la pagode Kyauktawgyi, tant qu’on y est... Elle présente notamment de très jolies fresques

 
 

Le retour sur le pont est magique, le soleil s’est couché, les lumières sont magnifiques et l’ambiance, ah l’ambiance, tellement paisible avec tous ces moines qui se promènent et profitent ici des derniers instants de sérénité de la journée. Un grand moment.

 
 
 
 
 
  

Notre dernière journée à mandalay est une journée Marathon. Nous allons à Mingun le matin, puis enchainons sur deux autres sites l’après-midi, un peu trop. Mingun, c’est à faire ; une heure de bateau pour s’y rendre, l’occasion de voir l’activité et la vie sur l’Irrawady. Nous profitons pleinement de cette mini croisière pour un peu de détante sur le pont du bateau 

 
 
 
 
 
  

Mingun, la belle pagode Satowya tout d’abord

 
 
 
  

Le stûpa inachevé du roi Bodowpaya, qui aurait du mesurer 153 mètres de haut, mais finalement, seule la base fut édifiée et culmine tout de même à 50 mètre de haut ; et si le tremblement de terre de 1838 s’est chargé de bien abîmer l’édifice, celui-ci reste tout de même bien impressionnant.

 
 
  

Au passage, un peu de vie locale, des vendeuses de bijoux, des petits restos de rue, des peintres sur tissu, des vendeuses de pancakes, des enfants qui jouent... Les birmans se tartinent tous et toutes avec du tanaka, sorte de pâte réalisée en frottant un bois spécifique sur une plaque avec un peu d’eau. Frédérique et Aurore se prêtent au jeu. 

 
 
 
 
 
 
  

Autres monuments, quelques stûpas et la cloche, la plus grande du monde encore en état de sonner (la plus grande étant à Moscou mais elle est fendue et n’est plus en état de fonctionner...). Une statue également d’un célèbre moine 

 
 

Dernière visite à Mingun, la pagode Hsinbyume, l'occasion de superbes Photos 

 
 
 
 

Avant de quitter Mingun, petite vue sur les ruines des lions destinés à garder l’entrée du stûpa. 

  

Au retour de Mingun, nous prenons un taxi pour nous emmener à Sagaing, une colline dominant l’Irrawady avec d’innombrables stûpas et pagodes. C’est joli, mais franchement, nous aurions du éviter cette étape, sachant de surcroit que nous passerons devant la colline lors de notre voyage en bateau entre Mandalay et Bagan, et que la vue de Sagaing depuis l’Irrawady est vraiment plus impressionnante. Depuis la colline, nous avons également une belle vue sur les deux ponts métalliques qui enjambent l’Irrawady. 

 
 
 

Nous terminons la journée au pas de course ; dernier site à visiter, Inwa. Pourquoi au pas de course ? C’est tout simple, il faut s’y rendre avec un bateau (aller et retour). Nous prenons le bateau vers 15h30, et personne ne nous prévient que le dernier bateau de retour est vers 17h-17h30 (bon, c’est vrai que nous n’avions rien préparé non plus, et c’était pourtant indiqué dans le routard) . De l’autre côté, nous avions prévu d’effectuer la balade à pieds, mais celle-ci dure 2h30. Bref, nous voilà obligés de négocier très dur le prix des calèches qui vous font faire le tour des quelques sites à visiter. Au passage un petit conseil à ceux qui liraient ces lignes et auraient envie de faire la balade à pieds à Inwa, c’est impossible sauf à avoir la journée devant soi ; aucune indication sur les routes, de quoi se perdre plusieurs fois et passer le double voire le triple de temps... Heureusement que nous avons fini par nous faire une raison pour dépenser quelques kyats de plus... Photo d’une petite vendeuse à l’embarcadère ; ça nous a fait bizarre de l’entendre dire en français : «C’est joli, c’est pas cher et c’est pas moi qui l’ai fait», avec un beau sourire, même si nous ne lui avons rien acheté...

  

De là aussi une vue plutôt jolie sur les ponts métalliques 

 

Premier site visité : la pagode Yadama Hsemee 

 
 
 

Quelques photos prises pendant la balade avec notamment une photo essay writing service des vestiges des murs d’enceinte de l’ancienne capitale royale 

 
 
 
  

Autre monument visité, le monastère de Bagaya, tout en teck et supporté par ... 267 énormes colonnes en teck ! L’occasion pour nous ici, de voir des moines au travail. 

 
 
  

La tour du palais qui est fermée à la visite

  

Enfin, le monastère de Maha Aung Mye Bon Zan, intérêt de 1 routard (sur une échelle de 3) par le guide du routard alors que, pour nous, il vaut vraiment le coup ; on peut lui mettre 2 routards au moins, comme quoi il ne faut pas toujours suivre les avis du guide du routard ; superbe au coucher du soleil 

 
 
 
 

Petite vue sur la rivière Dokéhtawaddy pour terminer 

  

Demain, nous prenons le bateau lent pour rejoindre Bagan et ses temples ; long voyage en perspective, nous devons lever l’ancre à 5h30 du matin...