Sucre

Nous découvrons Sucre après Potosi.

C’est une grande ville très animée et ensoleillée avec des maisons aux murs blancs, mais contrairement à ce que vous pouvez penser, cette ville est vraiment très agréable avec son marché dans lequel plein d’étalages de jus de fruits n’attendent que des clients qui veulent se régaler (nous allons d’ailleurs y faire plusieurs visites...). Bref, cette ville est très jolie et importante (c’est la deuxième capitale du pays, capitale constitutionnelle).

 
 
  

Nous montons le premier jour au mirador de la ville et même s’il ne fait pas super beau, la vue est très belle

 
 

Ensuite, nous montons sur le toit d’un collège pour filles (catholique à la base couvent) pour avoir une vue aussi jolie mais de plus près

 
 
 

Les environs de Sucre sont aussi très appréciés et les propositions de treks de un ou plusieurs jours très présentes. Nous faisons donc un trek de deux jours jusqu’au cratère de Maragua (qui n’est pas un vrai cratère de volcan contrairement à ce que beaucoup pensent, celà vient de la forme de cet endroit qui est une cuvette) en passant par la chapelle de Chataquila, le chemin de l’Inca, de beaux paysages, le cratère et les empreintes de dinosaures. La partie de chemin de l’Inca que nous avons prise était un tronçon du long chemin qui traversait autrefois l’immense empire Inca pour permettre de le sillonner. Nous avons pu observer comment les Incas était doués pour paver les chemins car l’ancien était même mieux que le nouveau.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Nous découvrons sur le chemin une plante ayant des effets médicinaux et une plante assez spéciale qui se consume toute seule avec le soleil

 

Nous avons de la chance, nous faisons notre trek le 20 et 21 juin, le jour du solstice d’hiver ou la fête du soleil pour les Incas qui indique le début du repos de la Pachamama. Nous faisons donc la fête avec les habitants le soir autour du feu et attendons le soleil avec eux le matin. Notre nuit aura donc été très courte car nous ne dormons que 3h. Et la fête n’aura pas mis beaucoup d’ambiance dans les deux villages du cratère. Le soir, il n’y a eu que quelques jeux et un peu de musique mais la plupart du temps aura été du temps à regarder le feu et le ravitailler et, le matin il y avait aussi un peu de musique, ils ont offert deux moutons à la Pachamama et ont accueilli les premiers rayons du soleil en levant les mains. Franchement, je pense que c’était bien de voir cette « fête » mais il n’y a vraiment rien d’extraordinaire.

 
 
 
 
 
 
 
 

De retour à Sucre, nous devons encore tenir un peu avant d’aller nous coucher car il y a la fête des universités. C’est super, il y a beaucoup d’ambiance, les universitaires défilent déguisés pour présenter leur université avec de la musique...

 
 

Voici une petite vidéo pour vous write my paper for me rendre compte de l’ambiance

Sucre à aussi été l’occasion pour nous de découvrir de nouveaux fruits très bon (encore). Un qui ressemble un peu au fruit de le passion intérieurement mais dont le goût est plus proche de l’abricot acide : le Tumbo ; et le Chirimoya (que nous n’avons pas en photo)

  

Mais aussi de nous racheter (du moins à Simon) des jeans car les nôtres ont été rapiécés plusieurs fois mais pour certains ce n’est plus possible de les porter encore longtemps ; et de refaire Pâques... :p

 

Et encore plus de prendre notre temps car nous nous y sommes posé une semaine.