L'Amazonie

L’Amazonie ne faisait pas partie de notre planning initial. Mais après avoir rencontré Marina et Andréas en Birmanie, nous avons regardé les propositions dans les agences de La Paz. Et comme ce n’était pas si cher que ça, maman et papa ont accepté de nous y emmener. Nous avons acheté le billet d’avion pour ne pas être trop fatigués en arrivant, mais nous repartirons en bus.

Après le décollage de La Paz, nous survolons la Cordillère Royale, c’est magnifique !

 
  

Premières petites vues sur l’Amazonie en arrivant sur Rurrenabaque, c’est super. L’atterrissage se fait sur une toute petite piste perdue au milieu de la jungle, il n’y a même pas de tour de contrôle. Il fait chaud et humide et il a beaucoup plu, il y a de la gadoue partout. Des minibus nous attendent à la descente de l’avion pour nous emmener dans un petit bâtiment (l’aéroport) où nous récupérons nos bagages.

 
 

Des gens sont là pour proposer leurs hôtels, nous prenons l’hôtel Lobo avec une piscine, en bord de rivière, ce sera un très bon choix.

  

Dès le lendemain, nous partons avec un tour opérateur, il pleuvait des trombes, la route est une piste, et notre chauffeur cherchait des passages plus faciles pour ne pas s’enliser ! Arrivés à Santa Rosa, la voiture était toute sale. Nous allons prendre un bateau pour rejoindre l’hébergement où nous allons passer deux nuits. Un chat nous y attend et voici aussi quelques images de notre guide, notre bateau, nos repas, ...

 
 
 

Pendant ces trois jours, nous allons nous déplacer uniquement en bateau (nous aurons d’ailleurs une panne moteur qui chamboulera notre pêche aux piranhas), et nous pourrons observer tous les animaux que nous rencontrerons et que je vais vous présenter.

Voici une petite vidéos de nos navigations

De nombreux oiseaux, dont le Hoatzin, cormorans, aigles, échassiers et plein de petits oiseaux trop mignons

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  

De jolies libellules dorées

  

Une jolie coccinelle

  

Le plus gros rongeur du monde, le capiguara

 

Des petits singes trop mignons, des monochillas, qui sautent d’arbustes en arbustes en risquant de tomber à l’eau et de servir de repas aux caïmans et alligators. Regardez la petite vidéo, c’est trop marrant

 
 
 

Caïmans et alligators sont aussi bien visibles. Nous nous sommes write an essay approchés à 1 mètre d’un alligator et j’avais peur !

 
 
 
  

Des tortues

 
  

Le clou du spectacle fut de voir deux jeunes jaguars ; quelle chance nous avons eue, notre guide avait un oeil incroyable pour repérer les animaux !!

 

Autres activités proposées pendant ces deux journées :

  • La pêche aux piranhas perturbée par la panne moteur, nous essayons de pêcher du bord de la rivière au lieu du bateau, mais nous ne pêchons rien. Nous prenons quand même une photo des piranhas pêchés par un autre groupe, nous préférons l’avoir dans l’assiette plutôt qu’il nous croque les fesses
 
 
  • Nous nageons aussi avec des dauphins roses, il parait qu’il n’y a pas de piranhas quand il y a des dauphins, car les dauphins s’en nourrissent ; il parait aussi qu’il n’y a pas de caïmans ni d’alligators quand les dauphins sont là, car le dauphin est plus rapide et donne des coups au caïman qu’il n’aime pas du tout...
 
  

Nous partons à la chasse à l’anaconda, mais malheureusement, nous n’en verrons pas ; il parait que l’époque n’est pas propice

  

Nous voyons aussi un beau coucher de soleil ; nous nous arrêtons à une épicerie/bar/télé pour voir la fin du match de coupe du monde Pays-Bas/Costa Rica, nous en profitons pour jouer au foot. Je m’occupe aussi d’une jolie petite poule que j’aurais bien aimé garder, snif !!

 
 
 
 

Nous nous levons aussi très tôt, à 5h30 du matin pour assister au lever du soleil

  

De retour à Rurrenabaque, il fait bien plus beau, c’est une ville à taille humaine très sympa où je suis allé chez le coiffeur. L’hôtel où nous étions faisait un peu penser à Luang Prabang avec la vie sur le cours d’eau, nous avions l’impression de nous retrouver en Asie. L’ambiance était vraiment sympa, nous avons décidé d’y rester une journée de plus...

  

Le voyage de retour, lui, se fera en bus ; 24h de bus, c’est long, très long !!