Scolarité

Et l'école alors ?

Il faut bien avouer que ce sujet nous a coûté beaucoup de temps en recherche, prises d'avis et nous nous sommes fait pas mal de nœuds aux cerveaux (ben oui, il y a deux cerveaux. Aurore sera en seconde, Florent en 4è et Simon en CM2.

Le postulat de base : en France, l'école n'est pas obligatoire, c'est l'éducation qui l'est (et il ne faut pas confondre).
Il n'y a de toute façon pas 36 solutions pour apporter une scolarité à un enfant : soit il va à l'école, soit il fait l'école par correspondance, soit il fait l'école à la maison !
Pour nous, la première solution étant impossible, il ne reste que les deux autres. En France, nous avons beaucoup de chance, il existe le CNED (Centre National d'Etudes à Distance). C'est idéal pour des français demeurant à l'étranger, un peu moins pour les itinérants.
Pour un enfant qui n'est pas inscrit à l'école en France, le CNED, c'est gratuit, c'est déjà ça. Sans entrer dans les détails, et surtout sans vouloir chercher à comprendre (là, il ne faut vraiment pas chercher à comprendre !), le mode de fonctionnement du CNED est différent entre le collège et le lycée. En gros, au lycée, de nombreux cours sont téléchargeables, les envois de devoirs et les réceptions de corrigés se font par mail. Pratique quand on est itinérant.
Pour le collège, c'est une toute autre histoire : 12 kg de cours à se trimballer, les envois de devoirs à faire exclusivement par courrier et la réception des corrigés, par courrier également. Autant dire que dans notre cas, c'était difficilement envisageable.

Nous avons rencontré successivement les directeurs des trois établissements concernant nos enfants (Lycée Chabrière, collège de la Camille pour l'année de 4è de Florent et les inscriptions de Florent et Simon l'année suivante), école élémentaire Marie Curie pour l'année de CM2 de Simon.
Tous ont eu le même discours : "Quel beau projet !", "Vous avez raison", "Quelles que soient les difficultés pour la scolarité, vos enfants apprendrons tellement de choses pendant cette année...". Merci à eux pour cet enthousiasme et ces encouragements.

Merci à eux how to write a personal essay aussi pour l'aide apportée :

  • Au Lycée, bien que cela ne se fasse pas normalement, le directeur nous a proposé d'inscrire Aurore quand même au lycée pour faciliter l'inscription et surtout lui assurer une place en 1ère au retour (si validation CNED bien sûr). Suite à une communication du directeur vers les enseignants, des professeurs ont accepté de suivre Aurore pendant cette année, par des échanges de mails.
  • Au collège, le directeur a proposé de réserver une place pour Florent en 3è et pour Simon en 6è au retour. De même qu'au lycée, des enseignants se sont proposés pour suivre Florent et nous ont d'ores et déjà donné des conseils. De plus, et c'est une chance pour nous, le collège nous a prêté les livres de 4è des principales matières...


Ce qui a donc été décidé :

  • Aurore est inscrite au CNED pour son année de 2nde (nous attendons les cours au format papier). Cela nous oblige à partir avec un ordinateur, mais de toute façon, c'était déjà prévu pour les photos, le site internet, les mails, ...
  • Florent et Simon sont déscolarisés (Argh! Quel scandale). Les parents se transformeront en profs ! Nous avons des indications sur les programmes à suivre, les livres de 4è, et nous avons acheté des cahiers de travail "tout en un" pour les classes de 4è et CM2.


Ce qui est prévu : entre 2 et 3h de travail par jour !
On vous dira si ce rythme a été tenu.


En tout cas, un grand merci pour la sollicitude que nous avons obtenue auprès du corps enseignant !