Laos 1ère étape : Luang Prabang (vie quotidienne)

La sélection de photos a été un peu trop difficile ; aussi ai-je décidé de scinder l’article sur Luang Prabang en trois parties. Ce premier article traite de la ville de Luang Prabang en excluant tout ce qui est lié à la religion. Luang Prabang donc, principale ville du nord du pays, ancienne capitale royale, c’est la capitale culturelle du Laos ; c’est aussi notre première destination au Laos. Le bus en provenance de Kunming en Chine est direct et mettra 24h à faire le trajet. Nous passons la frontière vers 8h30 ; les bonnes routes de Chine ont donc été parcourues de nuit. Il reste le plus dur ; les routes du Laos sont en piteux état. Un pause à Udomxai et nous avons notre première expérience culinaire : le riz gluant cuit au lait de coco ; très bon.

 

 

Nous arrivons exténués à la gare routière de Luang Prabang et partageons un touk-touk avec un couple anglo-chinois.

  

Nous nous posons pour quelques jours dans cette région, du 19 au 29 octobre, nous passons 6 jours à Luang Prabang et 5 jours d’expédition pour naviguer vers le nord (sujet d’un autre article). Nous trouvons une guesthouse très bien placée, au calme, à proximité du centre ville et du Mékong. En centre ville, il y a le «marché de nuit» qui combine à la fois des stands de restauration et un marché d’artisanat local. Nous mangeons plusieurs fois dans ce marché et parfaisons notre apprentissage culinaire. Nous découvrons notamment des poissons grillés farcis à la citronelle (un régal)

 
  

Nous profitons pleinement de la douceur de vivre de cette très jolie ville et de son ambiance très sympa. Nous mangeons régulièrement pour trois fois rien dans les agréables petits restos au bord du Mékong

 
  

Ou encore des jus de fruits, crêpes, sandwishes dans l’un des innombrables petits stands du centre ville, mais là, nous prenons vite nos habitudes chez deux vendeuses particulièrement souriantes

 
 

Quel délice de déambuler dans les rues de Luang Prabang, au rythme des visites de temples (voir article suivant), des quartiers un peu dissimulés (quartier de Xieng Mouane), 

 
 
 

et des rives du Mékong

 
 
 
 

Quelques scènes de rues avec des enfants partout, des laotiens jouant à la Petang, des artistes, ...

 
 
  

Prenons un peu de hauteur avec l’ascension du mont Phousi (300 marches à escalader), pour avoir de très belles vues sur Luang Prabang et ses environs

 
 
 

Quelques détails prélevés au gré de nos balades writing essay et visites avec notamment l’ancien palais royal, aujourd’hui musée