Laos 1ère étape : Luang Prabang (fête des lumières)

Mi-octobre au Laos, il y a une grande fête pour essay writing service fêter la fin de la mousson ; cette fête est appelée fête des lumières ou des illuminations, fête de l’eau, c’est selon. L’idée est de préparer des embarcations, en bambou petites ou grandes et de les déposer sur la rivière. Un concours de «beauté» est organisé ; les bateaux doivent être les plus beaux possibles et devront résister à la navigation (un bateau qui coule à sa mise à l’eau est éliminé). Nous avons eu la chance de nous trouver à Luang Prabang pour cet événement, et quelle fête ! Bon, déjà, les jours qui précèdent la fête, de nombreux habitants préparent préparent des décorations qui trônent devant les restaurants ou hôtels ; ces décorations ne sont pas vouées à être déposées sur l’eau.

 

 
 

D’autres préparent les «vrais» bateaux, le plus beau possible, qui iront sur l’eau.

 
 

Enfin, pour accompagner les bateaux le jour J, des milliers de bougies flotteront sur l’eau ; nous en achetons également pour participer.

 
 

Le jour J est arrivé ; en fin d’après midi, tous les équipages se regroupent sur l’axe principal de Luang Prabang ; les bateaux sont chargés sur des chars et le défilé commence ; les équipages sont en habits traditionnels, tout le monde chante, danse et joue de la musique ; l’ambiance est extraordinaire.

 
 
 
 
 

Joie et bonne humeur sont de la partie ; pour moi, cela me donne la possibilité de prendre de beaux portraits des différentes délégations.

 
 
 

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les moines semblent très intéressés par cette fête, même s’ils n’y participent pas directement ; ils jouent aux paparazzis avec leurs téléphones portables. 

 
 
 

Nous en profitons également pour voir quelques sites «de nuit», ce qui ne gâche rien !

 
 
 
 

La procession se termine dans e Vat Xieng Thong (que nous voyons aussi de nuit, mais avec un monde fou), tous les équipages sont rassemblés là en attendant l’heure de la mise à l’eau... Ambiance et musique au rendez-vous.

 
  

Des milliers de montgolifières chinoises illuminent le ciel.

 

L’heure de la mise à l’eau arrive ; c’est la descente (périlleuse) sur les bords du Mékong et la mise à l’eau des bateaux ; certains n’y résisteront pas. Des feux d’artifice sont tirés sur le Mékong.

  
 

Le lendemain, nous retrouvons quelques embarcations échouées sur les bords du Mékong ; elles n’auront finalement pas fait un long voyage...

  

Nous garderons un excellent souvenir de cette soirée ; finalement, nous sommes contents d'être venus directement à Luang Prabang au lieu de commencer par sillonner le nord du pays !