Le Laos, c'est fini

Et voilà, notre troisième étape se termine ; voici donc le ressenti de chacun des membres de notre petite expédition :

Aurore

J’ai vraiment bien aimé le Laos mais je m’attendais à mieux.

En allant au festival du Globe Trotteur, nous avions rencontré des gens qui y étaient allés et qui avaient vécu tellement de choses magnifiques que ça m’avait fait rêver. 

  • Je pensais que les laotiens seraient super sympas, adorables, plus qu’en Indonésie comme on nous l’avait dit et ben non, ils l’étaient moins. 
  • Je pensais qu’on pourrait naviguer jusqu’à des petits villages inconnus de tout le monde avec des locaux sur le Mékong mais nous, nous n’avons pas eu l'occasion de faire cela (il faut dire qu’à cinq c’est plus compliqué). 
  • Je pensais qu’on dormirait une nuit chez l’habitant pour partager la vie des locaux comme papa best essay writing service nous avait dit et nous ne l’avons pas fait...

A côté de ça, j’ai adoré Luang Prabang (et ses délicieux poissons du Mékong), la balade et baignade avec les éléphants, la « Fête des lumières » (qui valait vraiment le coup, à ne pas manquer !), les navigations sur le Mékong (et la Nam Ou), les baignades dans le Mékong, voir les moines de tout âge (magnifique dans leur toges orange), les super beaux temples (très sereins à l'intérieur), les balades en vélo, le trek et les baignades dans l’eau bleu des grottes, l’ambiance de notre hôtel à Tha Khaek, Don Khong, tous les enfants dans les campagnes qui font coucou quand on passe, tous les animaux trop mignons de partout, la journée kayak à Don Khone, les rencontres qu’on a faites, que ce soit locaux ou voyageurs (français, allemand...), prendre les tùk-tùk... et même les voyages en bus !!!! ;)

Nous avons vécu des moments forts au Laos même si j’imaginais autre chose. Le Laos mérite qu’on y passe du temps pour vivre le pays car il est vraiment beau et les gens très sympas (même si moins qu’en Indonésie on est d’accord). 

Pour conclure, ce pays vaut vraiment le coup, je ne serais pas passée à côté ! <3

 

Florent

Le Laos je ne vais pas vous dire que de bonnes choses car on m’a tellement dit que : « Le Laos c’est trop cool ; les gens sont trop sympas... »

Je pensais que les laotiens seraient un peu plus sympas que les indonésiens mais non ils sont moins sympas.

Franchement ; je pense que ça vaut le coup pour visiter Luang-prabang, pour visiter  aussi les alentours de Tha Khaek et d’autres petits villages sympas.

Bon bref le Laos c’est bien mais ce n’est pas un incontournable d’Asie (le Laos m’a un peu déçu).

 

Simon

Le Laos c’est très bien, et encore plus quand on a son anniversaire. Le meilleur endroit est Luang Prabang, c’était trop bien là-bas. Les gens sont sympas. 

Vientiane, c’était pas super, à part le resto français, A Tha Khaek, l’hôtel était sympa, c’était marrant de voir tout le monde arriver en scooter, c’était plein de monde.

Don Khong était aussi super, l’hôtel était sympa et c’était très plaisant de faire du vélo et de voir d’autres villages. La journée pêche avec le monsieur de l’hôtel était très sympa, même si on n’a attrapé qu’un seul poisson. Don Khone était moins sympa que Don Khong mais l’hôtel était très bien et la balade en vélo pour aller voir les chutes était très sympa, tout comme la journée kayak où on a vu des dauphins.

Ce que je n’ai pas aimé : le voyage en bus entre Luang Prabang et Vientiane où j’ai été malade pendant tout le voyage, le passage au Cambodge, très mal organisé.

 

Frédérique

Après l’agitation de la Chine, ça m’a fait un bien fou d’arriver au Laos et notamment à Luang Prabang où tout est si tranquille. J’ai adoré naviguer sur la Nam Ou et sur le Mékong et voir les gens vivre autour du fleuve (les pêcheurs, les enfants.....).

En traversant le pays du Nord au Sud, nous avons vu des paysages vraiment fantastiques mais ce pays mérite qu’on s’y attarde un peu plus.

Les gens sont souriants mais pas autant qu’on se l’imaginait (basé sur les dires de beaucoup de personnes ayant été au Laos).

Apercevoir l’aumône des moines est un moment un peu magique. J’ai aussi vraiment aimé voir des moines de tous âges déambuler dans les rues, dans un tùk-tùk ou encore sur un bateau et les voir dans les si jolis temples. Ce qui était assez rigolo c’était de voir ces moines sortir leur téléphone portable pour prendre une photo, objet si moderne, alors qu’on les croirait hors du temps avec leur tenue orange drapée.

Je retiens aussi les bons poissons grillés à la citronnelle que nous avons mangé au marché de nuit de Luang Prabang et sur les petits stands trouvés ailleurs dans le pays.... sans oublier le plaisir de pouvoir manger le matin un bon croissant ou pain au chocolat ou encore une baguette un peu comme chez nous.

 

Philippe

On nous avait dit « S’il y a un pays à ne surtout pas manquer en Asie du Sud Est, c’est le Laos ; c’est tellement tranquille, les gens sont tellement sympas ! ». Alors soyons clairs, malgré les quelques lignes de critique qui suivent, j’ai beaucoup aimé le Laos, mais je n’ai pas trouvé les gens particulièrement gentils ; si les enfants sont toujours souriants et sympas, les adultes, eux ne sont pas particulièrement gentils ; c’est comme partout, certains sont super sympas, d’autres ne le sont pas. Bref, étant passé en Indonésie, où j’avais vraiment ressenti la gentillesse des gens, surtout sur Java, j’ai été un peu surpris de ne pas retrouver autant ce sentiment au Laos après tout ce que l’on m’avait dit. Cependant, je pense que si l’on n’avait pas fait l’Indonésie avant, on aurait sûrement eu le même sentiment...

Autre critique, et pas des moindres (un collègue qui se reconnaîtra s’il lit ces lignes, m’avait pourtant prévenu : les gens qui travaillent dans le tourisme ont une fâcheuse tendance à nous prendre pour des portefeuilles sur pattes !!).

Pour le reste, c’est fantastique. Une collègue (elle se reconnaîtra aussi si elle lit ces lignes) m’avait dit : « Vous passez un mois au Laos ? Mais qu’est-ce que vous allez y faire ? Il n’y a rien à faire là-bas à part Luang Prabang !! ». Ouarf ! On n’a même pas eu assez de nos 25 jours, tellement il y a de choses à faire et à voir !! Peut-être qu’un jour j’y retournerai pour faire un trek dans le nord à Phonsaly, aller voir la plaine des jarres, voir les environs de Tha Khaek en moto, visiter les innombrables zones nationales protégées, aller vers le plateau des Boloven, et profiter encore des superbes endroits que nous avons eu la chance de visiter.

J’ai adoré

  • Luang Prabang - C’est pourtant touristique, mais que l’atmosphère y est agréable ! Que la ville est jolie ! Flâner dans les rues, se balader le long du Mékong, déjeuner sur une terrasse au bord du Mékong, monter au mont Phu Si le matin à l’aube pour voir les brumes se lever sur les alentours, croiser les innombrables moines munis de leur éternel parapluie et les voir monter dans un tùk-tùk ou sortir leur téléphone portable pour prendre un photo... Déguster un succulent pain au chocolat, des jus de fruits trop bons dans les petits stands de rue avant de dîner d’un poisson grillé à la citronnelle au marché de nuit et terminer par ces délicieux petits flans à la noix de coco.
  • La région de Si Phan Don (les 4000 îles) ; j’y serais resté encore plus longtemps ; c’est joli, pour le coup, les gens sont vraiment sympas et c’est CALME !!!
  • Côté gastronomie, les currys.

Personnellement, j’ai aussi bien aimé Vientiane excepté les bords du Mékong bétonnée (là je me répète par rapport à l’article sur Vientiane...).

Personnellement (encore), je n’ai pas aimé Tha Khaek, même si j’ai trouvé magnifiques les paysages traversés lors du trek et agréables les baignades dans les grottes.

Nous sommes peut-être allés un peu vite vers le sud, mais aller au plateau de Boloven nous semblait un peu compliqué. 

J’ai détesté :

  • Voyager en bus !! Quelle hérésie !! Alors que ce pays est clairement un pays d’eau, traversé du nord au sud par le Mékong, fleuve nourricier, il a abandonné la navigation pour la remplacer par des bus qui empruntent des routes défoncées totalement inconfortables. Je rêvait de traverser le Laos en navigant sur le Mékong, je n’ai finalement que trop peu navigué sur ce fleuve ; et les rares fois où je l’ai fait, c’était tellement agréable... (en positivant, disons que c’était déjà ça !).
  • Qu’on me prenne pour un portefeuille sur pattes ; proposer 700 € pour descendre le Mékong entre Luang Prabang et Vientiane (pour info, un bateau complet coûte 1200 €)... Proposer d’emblée 30 € par personne (150 € pour nous 5) pour une randonnée de 4h est totalement invraissemblable ; quand on sait que le salaire mensuel moyen actuel du Laos est inférieur à 200 € !!!)

Voilà donc pour le Laos, on s’y fait beaucoup mieux comprendre qu’en Chine et on sait ce qu’on mange. Je ne sais pas si j’y retournerai étant donné qu’il y a tellement d’autres pays à visiter, mais si l’occasion se présentait, j’y reviendrais avec plaisir ! Pourvu que je puisse assouvir ma soif de navigation sur le Mékong au Cambodge !