Le Nord de l'Île du Nord

Nous quittons donc Cynthia et Tom avec qui nous avons encore passé de très bons moments, merci pour leur accueil et leur sympathie ! Cap sur le Nord du Nord : Péria, près de Doubtless Bay où Margueritte et Rod, encore des membres Servas, nous attendent. Nous avons 8 heures de route : 2h pour rejoindre Auckland, et encore 6h après Auckland. A l’occasion d’une pause déjeuner, nous prenons en photo quelques oiseaux locaux !!

  

Puis, après une (très) longue route, nous arrivons enfin chez Margueritte et Rod, un couple d’artistes potiers ! Anciens bohèmes des années 60, très certainement, la maison est à leur image et nous plait beaucoup ! Voici des photos, dont le premier repas : avant et après (heu oui, il n’y a pas de lave vaisselle à tous les coups !)...

 
 
 
 
  

Comme je vous l’ai dit plus haut, ils sont potiers et vivent de leur travail. Ils sont maintenant connus, vendent en galerie ou expositions, et ont leur propre galerie qui fonctionne bien pendant les vacances, même si la trouver au bout d’une piste de 14 km se mérite... Voici quelques unes de leurs réalisations ; malheureusement, c’est beaucoup trop lourd et trop fragile et nous n’en rapporterons qu’un petit échantillon, mais nous aurions vraiment aimé les dévaliser !!

 
 

Si vous voulez voir leur travail de plus près, vous pouvez visiter leur site internet : fernflatpottery.wordpress.com 

De cette partie de Nouvelle Zélande, il y a beaucoup de choses à découvrir. Nous commençons par le bout du bout, le Cap Reinga ; sur la route, nous nous arrêtons à l’Ancient Kauri Kingdom ; un endroit qui fabrique et vend des meubles et objets en bois de Kauri, cet arbre géant présent en Nouvelle Zélande. Leur particularité, les Kauris ont été extraits de marécages et ont plus de 40000 ans !! Dans le hall, un superbe escalier a été taillé à l’intérieur du tronc, impressionnant !

  

Le cap Reinga se situe tout au bout de la 90 miles beach, tout au nord de la Nouvelle Zélande. et nous pouvons y voir de très grandes et belles plages de sable blanc... A la pointe, par beau temps, c’est vraiment très joli ! Nous sommes ici à 18029 kilomètres de Londres, c’est loin, très loin. Ce lieu est la rencontre des eaux de l’océan Pacifique et de la mer de Tasman

 
 
 

Juste à côté, de très belles plages pour la baignade. Bondées l’été, elles sont désertes à cette époque, mais il ne fait pas très froid et je me dis que c’est l’unique chance de pouvoir me baigner en Nouvelle Zélande ! Voilà qui est fait.

  

Au retour, nous décidons de nous arrêter quelques temps sur la dune essay writing service géante de Té Paki. Les paysages qui précèdent sont splendides

 

Et nous pouvons nous balader sur la dune, véritable mastodonte (et d’essayer de photographier nos ombres marquant nos initiales...)

 
 
  

On trouve même une petite camionnette à l’entrée du site, qui loue des sortes de luges ; certaines descentes sont impressionnantes et nous assistons quelques minutes au spectacle proposé par certains qui ont l’air de s’éclater... Bon, je vous mets quand même la vidéo, mais elle est prise dans le mauvais sens et je ne sais pas comment la basculer ; si quelqu’un peut m’aider, ce serait avec plaisir !!

Petite vue prise au retour, au coucher du soleil, et des enfants dans l’atelier de travail de nos hôtes...

 

Margueritte et Rod «vendent» sur la liste Servas, qu’ils possèdent un bateau et peuvent proposer une journée sur l’eau... Il ne faut pas nous faire miroiter ce genre de chose à la légère... La météo aidant, nous prévoyons une journée de bateau à Péria, sur leur voilier. La journée commence par un petit café au bar du coin du charmant petit port où leur bateau est amaré

 
 

Puis c’est parti pour une petite journée bien sympa. Au programme, croisière, baignade (pour les enfants, car les parents ne sont pas tentés par l’eau froide), déjeuner bien agréable en plein air et... pêche !!!

 
 
 
 
 
 
 
  

Nos trois enfants ont réussi chacun une sacrée prise ; nous laissons deux gros poissons à Margueritte et Rod et nous en gardons un qui suffira bien à notre dîner... Il est temps de repartir, nous avons réservé deux nuits à Auckland et nous avons de la route ainsi que d’autres choses à voir pour redescendre.

Nous commençons par une petite nuit à Bay of Islands, une baie composée de 150 îles qui offre de très belles croisières par beau temps ; la météo n’étant pas favorable, nous ne sommes pas charmés par le lieu ; nous avons une kitchenette et Frédérique prépare le poisson pêché

 
  

Nous reprenons la route car nous avons encore un site à voir avant de rejoinde Auckland : la forêt de Waipoua (forêt de Kauris). Pour s’y rendre, nous passons par Hokianga South Head, sorte de cap offrant une vue superbe sur une dune...

 
 
  

Nous arrivons enfin à la forêt de Waipoua, cette forêt est la principale réserve de kauris du pays (les 3/4 des derniers de l’espèce ; achetée aux mauris en 1876, cette forêt a échappé à l’exploitation en raison de son éloignement). Elle se compose aussi de fougères arborescentes géantes et de feuillus aussi impressionnants que les kauris par endroit. Outre l’agrément de la balade, on peut voir Tane Mahuta, un kauri géant de près de 2000 ans, il mesure 51 mètres de haut et 14 mètres de circonférence. Nous passons également le bonjour à Té Matua Ngahere (le père de la forêt), deuxième plus grand arbre de la forêt, et les Four Sisters (les 4 soeurs), petit groupe de 4 arbres comme vous l’aurez deviné !!