La Nouvelle Zélande c'est fini

Florent

En arrivant en Nouvelle Zélande, je m'attendais à voir des kiwis, les beaux paysages du Seigneur Des Anneaux, des gens super sympas (comme tout le monde le dit ) ...

Déjà nous avons été obligés de commencer par le sud, parce qu'il n'y avais pas de camping car libre pour les trois dernières semaines. Pour les paysages, il sont surement très retouchés, car on ne se croit pas du tout dans le Seigneur Des Anneaux. Nous n'avons même pas vu de kiwis. En plus les gens ne sont pas forcément super sympas (ils ne sont pas méchants mais pas super sympas). Par contre nous avons fait une attraction super cool !

Près de la ville de  Qeenstown (c'est un jetboat qui va à 80 km/h dans des gorges avec moins de 30 cm d'eau). Bon, résumons, pour moi la NZ j'ai trouvé ça sympa, mais ce pays m'a un peu déçu, je ne sais pas si c'est un pays que je voudrai revisiter.

Bon voyage à tous !!

Florent

 

Simon

En Nouvelle-Zélande j'ai aimé les paysages et beaucoup de treks. Mais j'aurais aussi aimé voir l'emblème de la Nouvelle-Zélande, le kiwi, dommage.

Pour vous informer les gens ne sont pas super sympas.

Bref je vous conseille la Nouvelle-Zélande que pour les paysages et les treks.

 

Aurore

J'ai bien aimé la Nouvelle-Zélande mais pas tant que ça. Nous avons vu des belles choses, dont des beaux paysages et des dauphins mais je pensais plus me retrouver dans les paysages extraordinaires du Seigneur des Anneaux (Lord of the Rings). En plus, on nous avait dit que les gens étaient super sympas donc nous nous attendions  à rencontrer des gens aussi sympas qu'en Australie mais non. Bref nous avons fait des choses vraiment bien comme le Tongariro Alpin Crossing et le ShootOver Jet par

exemple mais j'ai globalement été déçue. Et nous n'avons même pas vu l'emblème de la Nouvelle-Zélande : le kiwi, dommage.

 

 

Philippe

Je rêvais de Nouvelle Zélande depuis tellement longtemps avec ses paysages grandioses ! Et bien, jamais je n’aurais pensé faire un bilan mitigé de ce pays, mais c’est pourtant le cas. Peut-être que le mauvais temps que nous avons eu trop souvent n’a pas aidé, mais à part quelques trop rares sites vraiment superbes, je n’ai pas trouvé ce que j’étais venu chercher. 

D’après tout ce que j’avais lu et les avis que l’on m’avait donnés, l’île du Sud devait être le plus beau ; je n’ai pas eu ce sentiment. Dans l’île du Sud, j’ai beaucoup aimé  le writing essays mont Cook et les lacs Tekapo et Pukaki et les paysages traversés pour se rendre aux fjords Milford Sounds. Pour le reste, je dirais que nous pouvons trouver aussi bien en France. Bon, il est vrai que le temps étant tellement pourri, nous n’avons pas pu voir le parc Abel Tasman qui semble si beau. 

L’île du Nord mérite bien plus que deux malheureuses semaines ; les incontournables, bien sûr : le parc national Tongariro et ses volcans, ainsi que l’activité géothermique de Rotorua. En dehors de ces deux sites, pour le reste, c’est beau, mais cela mérite-t-il de venir aussi loin ?

Enfin, j’ai été déçu par les néo zélandais ; je m’attendais à un peuple chaleureux, mais, s’ils ne sont pas méchants, ils ne sont pas particulièrement sympas non plus ; pas autant en tout cas que les australiens que nous avons croisés (je ne parle pas des hôtes Servas qui sont un peu hors compétition sur ce chapitre).

Voilà donc mon bilan mitigé et je ne suis finalement pas sûr que cela vaille la peine de voyager si loin pour ça... (Dommage, car depuis le début du voyage, c’était la première étape qui me tenait vraiment à coeur !)

PS : pour info, nous aurions pu voir des kiwis, mais pour ça, il fallait aller dans des parcs zoologiques...

 

 

Frédérique

«So british», oui, j’ai vraiment trouvé la Nouvelle-Zélande beaucoup trop anglaise au niveau de la mentalité de ses habitants et même au niveau de certains paysages (un peu d’écosse ou d’irlande avec des fourgères arborescentes en plus) et donc finalement pas si dépaysante que cela. On nous avait breaucoup parlé de la gentillesse des «kiwis» mais cela ne nous a pas spécialement marqué (rien à voir avec les Australiens, sauf peut-être sur Wellington). En plus, tout est cher (même les aubergines !!!)

L’île du sud, très montagneuse et verte, nous a permi de nous faire quelques sensations en jetboat, mais aussi de voir des dauphins, des pinguins aux yeux jaunes et des lions de mer. Même si le l’ai trouvée belle, je n’ai pas été plus émue que cela.

L’île du Nord, m’a beaucoup plus plu du fait de la culture Maorie et des ses volcans.

Grâce à Servas, nous avons rencontré des personnes vraiment sympathiques, nous avons pu discuter en anglais (même si trop souvent on nous parlait comme si nous étions de vrai anglophones).

J’avais envie de découvrir la Nouvelle-Zélande, sans que ce soit un essentiel pour moi, je suis donc contente de connaitre mais c’est bien loin pour le si peu de dépaysement.