Hué

Séjournant à Danang au centre du Vietnam, il n’était bien sûr pas envisageable de ne pas passer à Hué (ville classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO) qui est à une centaine de kilomètre de Danang mais 3h de route (!!!). Nous avons donc quitté 3 jours Danang pour visiter l’ancienne cité impériale d’Hué, sa rivières des parfums et ses tombeaux impériaux. En arrivant sur Hué, étant donné que ce n’est pas la meilleure saison pour séjourner ici, beaucoup d’hôtels nous solicitent, une bonne aubaine, nous négocions donc les prix assez facilement (2 belles chambres dans un hôtel avec vue sur la ville et la rivière des parfums de la terrasse au dernier étage).

 

Nous consacrons notre 1er après-midi à la citadelle et la cité impériale, qui est beaucoup moins bien entretenue et conservée que la cité interdite de Pékin (beaucoup de bâtiments ont été détuits par la guerre du Vietanam), mais c’est tellement plus authentique. Les dimensions, n’ont rien à voir avec celles de Pékin et il y a très peu de touristes, quelle sérénité.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Le lendemain, balade en bateau «dragon» sur la rivière des parfums pour aller voir les tombeaux impériaux qui sont, en fait, de veritables petits palais à la campagne. Après nous avoir demandé ce que nous voulions pour le repas du midi, la femme du batelier s’arrête au marché pour pouvoir répondre à nos désirs et nous cuisiner, sur le bateau, ce que nous avons commandé... c’est pas beau ça !

 
 
 
 
  

En chemin, nous nous arrêtons à essay writing service la pagode de Thien Mu dans laquelle nous voyons des petits moines (avec une coupe de cheveux bien particulière) qui étudient.

 
 
 
 
 
  

Nous poursuivons donc par le 1er tombeau, celui de Tu Duc (qui régna entre 1848 et 1883) mais pour y aller depuis la rivière des parfums, si on ne veut pas déjà plomber sa journée, il est préférable de prendre des motos (d’ailleurs, il y a des mesieurs avec leurs motos qui attendent les touristes, mais le prix annoncé au départ pour la petite balade en moto étant vraiment trop cher pour notre bourse de routardstourdumondistes, nous avons essayé de faire les fières en montrant que nous pouvions marcher, 2km annoncés par le routard mais peut-être plus finalement... bref, les touristes n’étant pas très nombreux à cette saison, la négo a commencé et...on a donc pris une moto). Sur la route, nous croisons des productions de batons d’encens

 

et voici le palais et le tombeau à proprement parler (avec quelques travaux) :

 
 
 
 
 

Puis, un 2ème tombeau (en restauration), celui de Ming Mang, qui régna de 1820 à 1840

 
 
 
 
 
 
  

Et pour finir (last but not least, car il y en a d’autres à voir), le tombeau de Kai Dhin qui ne vécut par très vieux mais qui a fait un tombeau monumental et clinquant à la hauteur de sa mégalomanie !

 
 
 
 
 
 
 
  

Le long de notre petite croisière nous passerons notamment à côté de barges transportant du sable, mais aussi de pêcheurs

 
 
 
 
  

Le soir, nous laissons notre trace dans le resto où nous mangeons

  

Le lendemain, pendant que les enfant profitent des baignoires de l’hôtel pour prendre un bain, Philippe et moi, allons faire un petit tour au marché