Qui sommes nous ?


P hilippe

Ce n'est pas très galant de commencer par moi, mais le "P" de "pfafs", c''est moi alors faisons dans l'ordre...

J'ai 45 ans. Né en 1968, j'ai un côté rebelle incontestable, je veux choisir ma vie. Râleur un peu, voire beaucoup, (ceux qui me connaissent confirmerons sans doute), je déteste l'injustice, les profiteurs de tout poil, les assistés perpétuels, la fainéantise, la bêtise humaine et la politique.
Depuis au moins 20 ans, je rêve d'avoir une vie différente du classique "métro, essay writing service boulot, dodo". Alors on y va petit à petit.

Francilien d''origine, j'ai milité pendant 10 ans avant d'arriver à décider Frédé de quitter Paris pour se rapprocher de la montagne et croyez moi, ça n'a pas été facile. Ah, la montagne, quelle passion ! Si je pouvais, j'y vivrais, mais ne soyons pas trop gourmand ; le compromis c'est Lyon et c'est très bien ainsi. J'adore cette ville. L'atmosphère de la Presqu'île, du Vieux Lyon, la beauté de son patrimoine, sa gastronomie, les régions vinicoles proches...

Dans la vie de tous les jours, j'adore le sport (surtout la course à pied, l'alpinisme, le snowboard), la montagne, la photo, la cuisine et le vin. Ces passions constituent pour moi des échappatoires à la routine de tous les jours ; mais si je gagnais ma vie avec l'une de mes passions, celle-ci resterait-elle une passion ?

J'ai un autre intérêt majeur : voyager ! Tous les voyages que nous avons effectués n'ont été que plaisir, que ce soit en amoureux (Irlande, Pérou, Lisbonne, Amsterdam, Malte, sultanat d''Oman) ou en famille (Etats-Unis, Maroc, Ecosse, Espagne). Qu'est ce qui m'intéresse dans le voyage ? Hé bien tout d'abord la découverte des cultures, les rencontres, le partage ! Quand un étranger me rend visite, je me mets en 4 pour lui faire profiter de mon (magnifique) pays et j'apprécie énormément les échanges humains. Ca, c'est mon objectif principal pour ce grand voyage, surtout que je ne connais absolument pas l'Asie. Ensuite, offrir à mes enfants cette chance extraordinaire de découvrir le monde, qu'ils se rendent compte de la chance qu'ils ont de vivre en France... Enfin, en tant que photographe, j'essaierai de vous montrer de belles images.

Alors voilà, nous avons enfin l'occasion de faire autre chose pendant un an et quand on a une telle chance, il ne faut pas la laisser passer. Je ne cacherai pas que j'y suis largement pour quelque chose dans ce départ, c'est moi qui ai poussé pour faire naître un tel projet et je ne peux cacher ma joie de le voir se réaliser. Merci ! Merci à ma p'tite femme d'avoir fini par céder (mais chut, il ne faut pas lui dire, mais je crois qu'elle aussi est heureuse de ce projet).

Cela fait longtemps que je voulais partir comme ça ; nous n'avons pas pu le faire étant jeunes et j'ai souvent regretté, mais finalement, le faire maintenant avec nos enfants suffisamment grands pour en profiter pleinement, c'est encore plus beau et à choisir de ne le faire qu'une fois, heureusement, c'est avec eux ! C'est une autre étape de notre vie, il restera encore beaucoup de projets à réaliser ; pour moi, me remettre à l'alpinisme et au trail si mon corps n'est pas trop capricieux, voyager (ben oui, regardez bien notre itinéraire et ce que cela représente sur une carte du monde et on va dire qu''il restera encore beaucoup d'endroits à découvrir), et bien d''autres choses encore ; la vie ne sera pas assez longue.

 


F rédérique

J''ai 42 ans et j''ai une énorme envie de voyager (en famille), de voir toutes les belles choses de notre monde et de voir vivre les gens d''ailleurs. Comme on dit en anglais, i have the "travel bug". 

Les quelques voyages que j''ai déjà pu faire n''ont fait que faire grandir cette envie. A chaque retour de voyage, je ressens comme une frustration de ne pas avoir assez "vécu" le pays où j''ai passé ces quelques jours de vacances. C''est pour cela que l''idée de partir un an me plait et va peut-être me permettre d''assouvir cette frustration.

Mais j''ai aussi surtout envie de faire une pause pour prendre le temps vivre et de voir vivre mes enfants . 

Le temps passe si vite et les enfants grandissent si vite, alors partir un an à découvrir le monde en famille correspond exactement à ce dont j''ai besoin pour ne pas me dire que je suis passé à côté de quelque chose.

Voir partir des familles me faisait rêver..... maintenant, c''est à notre tour. il parait qu''il faut vivre ses rêves pour ne rien regretter !

Philippe a beau dire, c''est moi qui ai donné le top départ à notre projet.....

 


A urore

Bonjour, Je m''appelle Aurore et j''ai 15 ans (j''aurai 16 ans en janvier). J''ai les cheveux châtain clair avec les yeux marron en amande (un peu comme les asiatiques, je ne ferai pas trop tâche là-bas !).

J''adore voyager, heureusement ! Faire du sport, faire les boutiques, mes amies, manger (surtout les bonbons) et découvrir plein de nouvelles choses.

C''est pour ça que je veux partir, comme ça, un an en famille pour faire le "tour du monde", c''est un moyen de voir (et peut-être vivre) de nouveaux styles de vie, de faire des rencontres, mais aussi je 

l''espère, resserrer nos liens familiaux et nous déstresser ; parce qu''il faut l''avouer, nous ne sommes pas non plus une famille très détendue !

 


F lorent

Bonjour, je m''appelle Florent et j''ai 13 ans (j''aurai 14 ans en janvier) et je suis en 5è. J''adore le sport, prendre l''avion (car plus tard je voudrais être pilote d''avion de ligne) et voyager.

Voilà pourquoi quand on ma dit qu''on allait faire le tour du monde j''ai tout de suite été content de partir en Indonésie, en Chine, en Birmanie, au Laos, au Viet-Nam pour voir des rizières, en Australie pour voir des kangourous et l''opéra de Sydney, en Nouvelle-zélande pour le camping- car... voilà pourquoi j''ai accepté !!!!!!!!!   

 

 


S imon

Moi, je m''appelle Simon et j''ai 9 ans (j''aurai 10 ans au début de notre voyage).

ce qui m''a plu quand papa et maman nous ont proposé de faire un tour du monde, c''est de pouvoir aller voir les kangourous et les koalas en Australie, et que ce soit papa et maman qui me fassent l''école.